Vous avez décidé de partir en vacances à la plage? Nous vous donnons quelques conseils pour rendre votre séjour plus écolo et responsable.

L’hiver est là, les températures se sont bien rafraîchies récemment. Peut-être même faites vous partie de ceux souffrant de froids extrêmes et que vous planifiez de vous échapper à la plage afin de profiter d’un bon cocktail sous un climat tropical? Et bien si tel est le cas, nous vous invitons à suivre quelques étapes clés afin de rendre votre séjour au soleil plus écolo. Cela vous permettre non seulement de profiter de vos vacances encore mieux mais aussi de protéger l’environnement du pays dans lequel vous vous rendez. Alors comment faire pour rendre vos vacances à la plage plus propres?

Tout commence avec une bonne planification

  • Réservez dans les hôtels verts le plus souvent possible ou du moins renseignez vous sur les pratiques de vos hôtels au moment de la réservation. Vous serez surpris de voir que peu d’hôtels répondront à votre requête, ce qui est intéressant surtout lorsque l’on sait que vous payez pour leur service et attention. Et peu importe la classe de l’hôtel d’ailleurs. Nous en avons fait l’expérience lors de notre séjour au Brésil. Nous avions contacté tous les hôtels où nous souhaitions rester et seuls deux d’entre eux ont répondu. L’un quasi immédiatement (Iberostar Prai do Forte) et l’autre après quelques relances (Sotero Hotel Salvador). Nous vous encourageons fortement à poser des questions aux hôtels sur leurs pratiques, car parfois celles-ci peuvent être soit inexistantes, soit plutôt choquantes et l’hôtel préférera ne pas vous dire ce qu’il fait de ses déchets, de vos eaux usées ou où il se procure votre petit-déjeuner. The GreenPick refuse de faire l’autruche et demande de la transparence aux hôtels, donc nous choisissons des hôtels en fonction de leurs revues et prix comme vous tous mais insistons pour en savoir plus.
  • Télécharger un e-guide touristiqueBien plus facile à transporter et plus pratique qu’un guide traditionnel format poche. Surtout que vous avez accès à l’information de manière rapide et aisée. Et l’autre énorme avantage est la perte de poids. Entre 200 et 500g! Et maintenant vous avez de nombreuses applications complète, payantes pour certaines comme celles du Routard ou gratuites comme Triposo.
  • Repérer les endroits où manger bio/ végétarien/ responsable.Vu que la nourriture représentera une part importante de votre voyage, vous pouvez essayer des endroits servant de la nourriture bio. Premièrement car cela vous rassurera quant à la contenance de votre assiette surtout lorsque l’on voyage dans des pays où l’utilisation de produits chimiques et pesticides est très importante. Et puis car encourager ce genre d’endroits permettra qu’il y en ait plus à l’avenir. Et enfin car ce sont souvent des endroits plutôt locaux, où peu de touristes vont et ainsi servant de la nourriture plus traditionnelle.
  • Réduire ses moyens de transports au maximum
    quand c’est possible ou choisir des moyens de transport publics tels que le train. C’est pourquoi il est important de bien vous organiser. Dans certains pays, il est presque impossible de prendre les transports en commun; dans ces cas-là, rentabiliser vos transports en taxi au maximum et privilégiez les navettes à plusieurs. Meilleur pour votre budget et la planète.

Préparer vos valises

  • Première règle du voyageur écolo: Voyagez léger!!!Vous pouvez presque tout acheter sur place si jamais. Et pourquoi prendre tant de vêtements – et je m’adresse surtout aux filles ? Non seulement voyager lourd est mauvais pour l’environnement mais c’est aussi terriblement ennuyant de porter votre valise constamment. Et les filles, le plus vous emportez, le moins vous pourrez remporter. Donc pensez-y à deux fois avant de faire vos valises.
  • Acheter de la crème solaire biodégradable La crème solaire, autant c’est indispensable pour notre peau, autant c’est nuisible pour les océans. Le pire c’est que la plupart des gens ne le sait pas. Quand nous nous baignons dans les lacs, rivières ou mers, la crème présente sur notre peau se répand et libère des produits chimiques particulièrement nuisibles pour la vie aquatique et notamment les coraux – ce qu’une étude de 2008 prouve concrètement dans le journal Environmental Health Perspectives. Alors pas besoin d’ajouter cette pollution là à celle dont nos industries sont déjà responsables!  Acheter des crèmes biodégradables!

coral reef dead vietnam

  • Pas de produits jetables et essayez de minimiser vos achats de bouteilles en plastiques Emportez vos propres produits cosmétiques que vous remplirez si besoin mais évitez d’utiliser les minis bouteilles des hôtels et essayez d’acheter au maximum des grands formats si vous devez acheter des bouteilles d’eau.
  • Préparez un sac pour vos déchets! Quelques marques proposent des sacs poubelles environnementaux pour ce genre d’usageNe laissez pas vos déchets sur la plage par pitié!!! Et ceci est valable pour les mégots de cigarettes! S’asseoir entre les mégots et les canettes vides c’est tellement désagréable! Pour les fumeurs, emportez toujours un cendrier portable ou de poche, c’est super pratique et vous en avez de toutes les formes et couleurs. Parfait pour éviter la pollution, les risques d’incendies et les plagistes mécontents de s’asseoir au milieu d’une décharge.

Pendant vos vacances

  • Mangez plus de fruits et de légumes que de viandes
    Premièrement, ce sera plus rafraîchissant après une journée au soleil, surtout que votre corps aura besoin de se réhydrater après une journée au soleil. Votre corps aura besoin plus d’eau que de protéines après une journée à bronzer. Deuxièmement, dans certains pays, mieux vaut manger plus de fruits et légumes que de viandes pour des raisons sanitaires.
  • Réduire vos déchets en réutilisant vos bouteilles plastiques par exemple. Vous pouvez toujours les remplir avec de l’eau potable au lieu de racheter des bouteilles. Evidemment ne pas laisser vos déchets sur la plage.
  • Ramassez les déchets que vous voyez
    turtle-caught-in-plastic-ring Ok ça c’est pour les voyageurs écolos niveau experts mais si tout le monde ramassait le sac plastique qui traîne sur la plage on pourrait nettoyer complètement les océans. En ramassant un sac plastique vous avez peut être sauvé une tortue. Simple et cela fait de vous le héros d’un être vivant. Plutôt cool, non?

vacances plage voyage responsable