Vous cherchez à devenir un voyageur responsable? L'authenticité et le respect de l'environnement sont vos credo?

Imaginez-vous que le tourisme est la première industrie du monde, employant plus de 11 millions de personnes dans le monde, avec plus de 1 milliard de clients en 2015 et une croissance qui ne fait qu’augmenter. L’Organisation Mondiale du Tourisme prévoit 1.5 milliard d’ici 2020. Avec l’essor des pays en développement et la volonté de se reconnecter avec la nature ou simplement de se détendre quand on vit dans des mégalopoles ultra urbanisées et bétonnées.

Voyager c’est souvent un moyen de nous évader, de nous retrouver tout en se connectant avec d’autres cultures, d’attiser notre curiosité et de simplement d’explorer de nouveaux horizons pour de se désinsérer d’une société où tout va trop vite.

Tenorio Waterfall, Costa Rica

Tenorio Waterfall, Costa Rica

Alors qu’est-ce qu’être un voyageur responsable?

Et qu’est-ce que le voyage responsable ? Responsable ou durable d’ailleurs, c’est la même chose, et la définition donnée est assez claire. Le tourisme responsable c’est un tourisme qui préserve les ressources naturelles, qui répartit les recettes de façon équitable entre les voyagistes et les destinations, et enfin, qui respecte les valeurs et la culture des communautés d’accueil.

Parce que vous voulez profiter d’un pays et d’une culture tout en ne laissant pas derrière vous une traînée de déchets et des dommages sur la faune et la flore irréversibles.  Parce que vous voulez découvrir et partager, vivre des expériences uniques et authentiques et respecter les pays où vous vous rendez en vacances tout en aidant les populations locales à se développer de façon durable, voilà pourquoi il est important de voyager de façon durable.

plongee guadeloupe

Aujourd’hui le tourisme de masse reste toujours la première façon de voyager malheureusement. Les voyagistes vous vendent des voyages standards dont quasiment rien ne revient aux populations locales. De la même façon ces voyages tout organisés, envoient les touristes dans de grosses chaines d’hôtels, prévoyant des excursions avec des partenaires souvent peu scrupuleux de l’environnement et n’aidant absolument les populations locales à développer un tourisme plus responsable.  Voyager responsable c’est donc l’assurance que nous aurons nous les touristes, un impact plus neutre voire positif.

Si vous vous posez des questions sur la façon dont vous pourriez voyager de façon plus écologique et plus responsable nous vous présentons nos 10 commandements du voyageur responsable ou « vert ».

1.Tu ne porteras pas d’autres cosmétiques que du biodégradable

Cher voyageur responsable, les crèmes solaires, dentifrices et autre produits cosmétiques qui se retrouvent dans les eaux souvent sans filtrage spécifique en particulier dans les pays en développement. Cela détruit les coraux, les écosystèmes et peut engendrer des dégâts irréversibles. Donc en voyage, et même tous les jours idéalement, utilisez des produits biodégradables.

2. Tu te feras ramasseur de déchets dès que possible

Cela vous semble peut être ennuyant, fastidieux et un peu dégoûtant .Mais cela peut sauver des vies… animales évidemment. Mais si vous voyez un sac plastique sur la plage ou une canette dans la forêt, qu’est ce que cela vous coûte de ramasser ces déchets et les mettre dans la poubelle la plus proche. Un geste simple qui fait vraiment la différence.

poubelle ramassage dechets plage

3. Tu utiliseras les transports en commun plutôt que les taxis et tu pratiqueras plus le vélo ou la marche

Bon pour l’environnement et bon pour votre santé !!! En plus, vous vivrez probablement des expériences inoubliables en empruntant les transports locaux. Nous avons passé 6h dans un colectivo mexicain avec des villageois mayas et je peux vous dire que je le referai volontiers, nous avons bien ri entre les poules qui courraient dans le bus et les enfants jouant avec nos sacs à dos. Donc prenez le bus ou marchez, vous profiterez beaucoup plus des endroits où vous vous trouverez, vous économiserez en plus ! En étant un voyageur responsable, vous ferez donc des économies!

chapada diamantina bresil

4. Tu te reposeras dans des hôtels verts et écologiques

Il existe aujourd’hui des labels d’hôtels verts et Trip Advisor et Booking.com proposent des filtres vous permettant de sélectionner uniquement des hôtels soucieux de préserver les ressources locales. En choisissant des hôtels verts, vous pourrez être plus confiants sur les agissements des hôtels. En effet la plupart des hôtels labellisées Green Globe soutient les populations locales. Le voyageur responsable préférera ce type d’hôtels.

5. Tu honoreras la faune et la flore sauvage en ne la touchant point et en n’essayant pas de te prendre en selfie avec!

Alors une erreur que beaucoup de touristes font : nourrir les animaux sauvages, cueillir des fleurs ou marcher sur les coraux comme si c’était des rochers. Autant de gestes qui nuisent gravement à l’environnement et portent préjudice aux locaux. Un couple a récemment cru bien faire en ramenant un bébé bison du parc de Yellowstone en voiture qu’ils pensaient souffrant de froid. Ce bébé bison a dû être euthanasié. Evidemment si vous voyez un animal souffrant réellement, il vaut mieux l’aider, mais si vous avez un doute, ne le faites pas. Et ne nourrissez pas les singes ou autres animaux mignons et drôles. N’encouragez pas les bateaux de touristes à nourrir les requins pour les attirer, cela conduit à long terme à plus d’attaques le long des côtes, les requins associant les humains à la nourriture.

Ci-dessous la vidéo d’un petit ouistiti dans le parc à côté du pain de sucre au Brésil que les touristes nourrissent sans arrêt, ce qui les rend assez voleurs et dépendants des humains pour se nourrir du coup:

6. Tu t’engageras à manger moins de viande durant tes vacances

… ou du moins à essayer au maximum de manger de la viande labellisée. En général, dans tous les pays, vous trouverez des mets locaux végétariens délicieux, depuis la « street food » jusqu’aux restaurants. Si vous souhaitez manger de la viande, essayez le plus souvent de prendre des viandes labellisées et locales.  L’industrie de la viande est l’une des plus polluantes au monde, donc réduire sa consommation n’est pas seulement bonne pour votre santé mais aussi pour la planète.

7. Tu ne commettras point d’achat de souvenirs made in china et privilégiera l’artisanat local

Toujours privilégier l’artisanat local, oubliez les produits fabriqués en Chine, vous paierez chers pour des produits qui n’en valent pas la moitié. Les tee shirts déteindront et perdront leur forme, les bibelots se casseront avant même que vous ne soyez rentré chez vous.

marche de nuit prabang

8. Tu poseras des questions aux institutions touristiques sur leurs pratiques environnementales et te renseigneras sur les restaurants et tes partenaires de voyage

Nous partons du principe que si vous voulez que les institutions changent, il faut poser les bonnes questions et consommer en fonction de leurs réponses. De ce fait, en demandant à un restaurateur si sa viande provient d’animaux bien traités, vous aurez souvent des réactions de surprise et probablement des réponses non préparées, vous démontrant que l’origine des produits que vous mangez n’est pas vraiment contrôlée. Et de ce fait, vous saurez à quoi vous en tenir et ce que vous mangez. Alors le voyageur responsable se devra d’être aussi plus prudent sur ses choix. Après tout, quand on achète en général on pose des questions sur le produit au vendeur, c’est le même principe ici.

9. Tu réduiras tes correspondances en avion pour prendre des vols plus directs

Un avion consomme plus d’essence lors des atterrissages et décollages, donc le plus de correspondances vous faites, la plus élevée est votre empreinte carbone.

avion vue islande

10. Tu porteras une grande attention à ta consommation d’eau, d’énergie et feras attention à tes déchets

Ben oui c’est pas parce que vous payez votre nuit à l‘hôtel que vous devez laisser toutes les lumières allumées ou prendre des bains à tout va ou des douches de 30 minutes ! Pour vos déchets, ne vous dites pas non plus que vos déchets disparaîtront d’eux-mêmes surtout si vous les laissez en pleine nature ! Ce que je fais, en tant que voyageur responsable, c’est que je prévois toujours un petit sac poubelle en plus surtout si on part en randonnée ou en mer.

Si chaque touriste décidait de voyager de façon responsable, si chaque voyageur devenait un voyageur responsable, le tourisme ne nuirait pas tant à l’environnement local. A la différence de l’écotourisme, le voyage responsable est constitué de gestes simples que chacun peut faire même sans nécessairement passer ses vacances uniquement dans la nature ou en aidant les populations locales. Le tourisme durable est l’avenir du tourisme car il engage toute personne à simplement consommer et respecter le pays dans sa complexité; sa nature et ses populations.

voyageur responsable guide voyager responsable durable ecotourisme tourisme durable