Marre de laisser une traînée de déchets en plastique derrière vous? Voici quelques solutions pour limiter votre consommation de plastique lorsque vous voyagez.

Le plastique est le fléau de notre siècle sans compter allergies ou cancers évidemment. Des millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans créant ainsi ce que nous avons appelé le 7ème continent.

plastique continent

Alors non ce continent n’est pas une destination où vous pourrez marcher sur des bouteilles en plastiques et visiter des vestiges de couches de bébés ou d’emballage de mascara. Ce « continent » est un continent flottant, non adapté au tourisme (pour ceux qui se poserait la question). Et surtout non adapté à la vie marine. Le plastique bien que perdurant 1000 ans avant de disparaître, se désagrège en microparticules qui finalement se retrouvent dans l’estomac de nos poissons et cétacés. Poissons que nous mangeons d’ailleurs. Vous devez le savoir de toute façon avec la nouvelle choc « D’ici à 2050 (soit dans 34 ans), il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons. » C’est-à-dire que nos petits-enfants naîtront dans un monde où il n’y aura plus de poissons mais des tonnes de plastique flottant, des méduses et des algues toxiques.  Sympa…

plastique continent pollution

Quand on voyage on essaie au maximum de limiter notre consommation de plastique, mais du coup comment. Car une question qui revient TRÈS souvent est la suivante « Comment-faire pour l’eau ? » C’est vrai que dans beaucoup de pays, il est préférable de ne pas boire l’eau du robinet. D’une part parce que vous ne voulez pas être malade et d’autre part car vous ne savez pas la quantité de produits chimiques qu’elle contient.

Du coup voici quelques astuces :

Le plastique dans l’alimentaire : 

  • Nous achetons un maximum de nos légumes et fruits sur les marchés ou chez les petits vendeurs (moins d’emballages)
  • Nous essayons de toujours voyager avec un sac à dos pliable pour pouvoir y mettre nos achats ou nos courses.
  • Nous privilégions les produits emballés en plastique recyclé ou en papier (le papier c’est pas top non plus mais il existe des labels qui vous signalent si l’emballage a été produit en respectant les conditions environnementales)plastique nocif pour la vie marine
  • On achète du pain frais dès qu’on peut ! Eh oui, le pain de mie est souvent emballé en sachet plastique, et qui plus est, il est moins sain pour le corps, donc à vos baguettes !
  • Amenez VOS Tupperware ou autres types de boîtes alimentaires quand vous allez au restaurant pour remporter vos restes à la maison ! En effet, la plupart des restaurants proposent le fameux doggy-bags mais les boites sont souvent en plastique ou en polystyrène. Donc amener ses boîtes sera bien plus écologique et vous obtiendrez peut-être un digestif gratuit de la part de votre nouvel ami le restaurateur!
  • On ne mange plus de chewing-gum… ben oui ça se fût plus difficile, moi qui suis une fanatique de cette boule en plastique à mastiquer… Mais bon, j’avoue que depuis que je sais que le chewing-gum est fabriqué à partir du pétrole et n’aide pas à avoir une meilleure hygiène dentaire (dixit mon dentiste), je me sens moins triste. Je lui préfère des pastilles dorénavant.
  • Achetez des couverts réutilisables de voyage ! Denis possède un couteau suisse. Parfait pour tout. Et nous avons aussi 2 fourchettes et cuillères pliables en inox de voyage. Très très pratiques. (http://www.ecoverre.com/produits/index/produit/couverts-riutilisables)
  • Dans le couple, je suis celle qui adore les sodas. Oui je sais, je promeus le bio et pourtant, j’aime le coca… Et light de surcroît, là il n’y a vraiment plus rien de naturel… Bon je vous rassure, je me soigne, mais cette addiction réapparaît de temps à autres mais du coup pour limiter les dégâts, j’achète les canettes plutôt que les bouteilles en plastique. Pour plusieurs raisons. Première raison, les canettes sont 100% recyclables contrairement au plastique (70% recyclable). Seconde raison, une cannette met « seulement » 500 ans pour se dégrader alors que le plastique 1000 ans.

plastique continent solutions moins utiliser plastique

  • Nous évitons d’acheter des sandwiches et autre nourriture à emporter, souvent emballés dans du plastique et faisons nous-mêmes nos snacks. Moins cher et plus écologique!

I’m a barbie girl in a barbie world, life in plastic it’s fantastic!

Vous vous rappelez sûrement de cette chanson de Aqua, « la vie en plastique, c’est fantastique! » Et bien, cela fût durant de nombreuses années le cas. Toutes les femmes ont leurs produits de beauté, et tous les hommes aussi (même si peu l’avouent). Alors même si je ne me sens absolument pas Barbie, il faut quand même se laver et là encore, le plastique semble être roi dans les étalages de produits cosmétiques. Du coup, voici comment nous limitons notre consommation de plastique en déplacement:

  • Nous ne transportons nos cosmétiques que dans des bouteilles en plastiques recyclées réutilisables ou en inox. Nous utilisons des conteneurs réutilisables. 
  • Nous voyageons avec du bicarbonate de soude. En plus d’être un blanchissant naturel pour les dents et vêtements, une solution pour les maux d’estomac et un décalcarisant efficace, c’est aussi parfait pour se laver les mains, pour remplacer le déodorant, à utiliser en dentifrice et faire la vaisselle. Et l’avantage, c’est que vous pouvez trouver ce produit dans tous les pays.
  • Nous fabriquons nous-mêmes nos shampoings avec du savon de castille liquide dans des emballages métalliques. Ou alors du savon simple. Pour les crèmes de visages et de corps, je les achète avant de partir et je transvase dans mes containers de voyage. Sur place, si vous êtes à court, privilégiez les produits contenus dans des pots en verre ou en aluminium. C’est parfait pour la lessive, vos cheveux, votre peau, le ménage… bref en formule hyper concentrée, ce savon écolo vous offre une solution à la fois économique, écologique et vous fera gagner de l’espace.

produits de beaute plastique monde sans plastique

  • Débarrassez-vous de vos gommages pour visage ! Ils contiennent des microparticules de plastiques ! Essayez le sucre, ou autre gommant naturel.
  • Prenez vos écouteurs pour éviter d’utiliser ceux de l’avion!
  • Et finalement, un point TRÈS important pour tout voyageur : l’eau ! Ici, pas de solutions miracles mais des économies de plastiques, et d’argent.
    • Première solution : se procurer une paille à UV pour pouvoir boire quasiment n’importe quelle eau en étant assuré qu’elle soit purifiée. Les produits LifeStraw sont très bien, proposant pailles et bouteilles pour tous ;
    • Deuxième solution : réutiliser au maximum vos bouteilles d’eau en les remplissant aux fontaines d’eau potables ;
    • Troisième solution : un gadget dernier cri, incroyable d’ingéniosité, une bouteille qui s’auto remplit grâce à l’eau contenue dans notre air. Un projet qui va voir le jour d’ici 1 an probablement.

Voilà les quelques conseils pour voyager en utilisant un minimum de plastique. De surcroît, dans la plupart des pays que nous visitons, il y a peu de tri sélectif, et de bonne gestion des déchets, donc le moins vous en créer le mieux la planète et les locaux se porteront !