Salvador de Bahia au Brésil est une ville pleine de contrastes et de couleurs. Mais pourquoi se rendre à Salvador et y séjourner?

Regardons un peu ce que Salvador a à offrir.

Salvador de Bahia, ou simplement Salvador, est l’ancienne capitale brésilienne du temps des colons portugais et la troisième plus grande ville du Brésil. En raison de son passé colonial, cette ville offre une grande diversité en termes de culture , de traditions, et de nourriture. C’est aussi, malheureusement, l’un des endroits les plus pauvres du Brésil selon certaines études. Mais ne vous découragez pas, quelques notions de base de sens commun bien appliqué réduiront largement les risques de vols par exemple. Il faut rester vigilant mais ne vous inquiéter pas, tant que vous ne vous aventurez pas dans des rues inconnues, tout ira bien.

Nous sommes arrivés à Salvador à 6h du matin à la station de bus Rodoviaria. Nous avons pris un taxi pour aller à l’hôtel Bahia Café car il est recommandé de ne pas prendre les transports en commun à Salvador.

L’hôtel est situé à Salvador Pelourinho, qui est le coeur historique de la ville. Nous voulions voir la partie la plus traditionnelle de la ville bien que réputée la plus « dangereuse ». Nous n’avons pas été déçus. Le centre-ville est vraiment pauvre et populaire à la fois, certaines parties du vieux centre-ville ressemble vraiment à des favelas. Nous ne nous sommes sentis en sécurité durant notre séjour malgré cela. Nous sommes rarement sortis le soir tard et avons privilégié les grands espaces où du monde se trouvait durant nos visites. Donc pas de problèmes.salvador pelourinho bahia

Nous avons globalement, bien aimé l’hôtel. Le petit déjeuner était délicieux, les chambres spacieuses et le personnel serviable. L’hôtel Bahia Café était tout à fait ouvert à la discussion puisque le directeur de l’hôtel, a volontiers accepté de répondre à quelques unes de nos questions. Les employés tentent de recycler les déchets grâce aux containers présents dans l’hôtel, la direction encourage les économies d’électricité dans l’hôtel (carte de contrôle d’électricité dans les chambre, les ampoules basse consommations) et prend soin de la gestion des déchets sans passer par les services publics pour s’assurer que ceux-ci  terminent au bon endroit. Bien sûr, cela semble peu mais comme voyageurs « verts » nous avons apprécié d’entendre que la conscience est présente et qu’ils font des efforts en ce sens. Salvador est assez vallonné et varie en architecture. Vous y verrez de nombreuses sortes de construction.

bahia café hotel salvador de bahia brésil

1) La street food est délicieuse mais souvent non végétarienne

Il y a beaucoup de rues possédant de nombreux stands de nourriture tout autour du centre commercial Lapa. C’est bon et pas cher environ 2R$ pour un bolinho de queso ou un Acaraje (a base de crevettes séchées). Beaucoup de street food est à base de viande ou poulet ceci-dit donc demander car si vous êtes végétariens ou végans, vous aurez peut-être plus de mal à trouver ce qui vous convient.

2) Les églises sont très jolies

Il y a des dizaines et des dizaines d’Eglises à Salvador. Il suffit de se promener et de choisir les plus célèbres. Nous avons adoré celles du centre-ville (Pelourinho) et Bomfin.

eglises salvador de bahia rosario dos pretos carmo bomfin

3) Le quartier de Barra a de jolies plages relativement propres

Dans le quartier de Barra, vous trouverez une très belle promenade le long de la plage, jusqu’au phare le Forro da Barra et vous pourrez prendre une bière dans un des bars le long de la promenade pour profiter du coucher de soleil! salvador bahia walk sightseeing tourism brazil

4) Il y a de très bons restaurants servant des plats typiques

casa de tereza salvador bahia brazil

Nous avons dîné à Casa Tereza qui était très bien noté sur TripAdvisor. Nous avons pris le taxi pour y aller de la 30R$ depuis le quartier de Barra (beaucoup de trafic autour de 19 heures). Nous avons pris comme entrée des versions revisitées de la street food salvadorienne. Ensuite, nous avons choisi la moqueca du chef aux fruits de mer. Les portions sont assez grandes et n’ous n’avons pas ressenti le besoin de prendre un dessert! Nous avons passé un bon moment et la nourriture était fantastique bien que non bio. Nous avons fait la remarque au moment de l’addition mais apparemment bien que les produits choisis soient de qualités, ils ne sont pas bio ou labellisés.

5) Des centres commerciaux sympas

C’est une bonne option au cours de la journée pour se rafraîchir ou faire du shopping et aussi si vous ne vous sentez pas très à l’aise en ville. Il y a quelques grands centres commerciaux à Salvador où vous pouvez trouver nourriture, restaurants, vêtements et souvenirs.

6) Le vieux centre historique, Pelourinho, est magnifique

Vous trouverez les célèbres maisons colorées qui font la fierté de Salvador. Il suffit de suivre la rue Alfredo De Brito qui vous mènera dans tous les jolis coins de la ville.

salvador de bahia bresil quartier pelourinho centre historique

7) L’Eglise de Bomfin est incroyable

bomfom church salvador bahia brazilL’Eglise est à environ 20 minutes du centre de Salvador de Bahia. Bonfim est très belle et unique en son genre. C’est une carte postale à elle seule. Il y a peu de choses à voir aux alentours mais le trajet vaut la visite.

8) Il y a des bars comme le « O Cravinho » où vous vous sentirez 100% local

o cravinho salvador brazil

Le bar est toujours bondé de locaux. Nous avons bu quelques liqueurs locales appelées « infusao » (et oui ce n’est pas du thé ou une infusion mais bien de la liqueur le plus souvent « maison ») et nous avons pris quelques snacks. Les prix étaient très corrects (16R$ pour 8 grandes bolinhos et 4R$ pour un petit verre de liqueur). L’endroit est idéal pour picoler. Bruyant et bondé mais tellement local, nous avons adoré. Vu que nous étions pleins, nous avons donc pris les collations dans un doggy bag (gratuit que vous pouvez demander partout au Brésil d’ailleurs). Sur le chemin de retour à l’hôtel, un jeune garçon est venu vers nous pour mendier de l’argent (comme c’est très fréquent à Salvador, ainsi que les pickpockets). Nous n’avions plus de cash donc nous lui avons donné notre doggy bag. Le gamin avait l’air vraiment reconnaissant. A Salvador, vous verrez la pauvreté, le genre qui laisse les gens affamés et désespérés pour 1R$. Donc, si vous voyez des gens mendier dans la rue, c’est parce qu’ils n’ont vraiment aucune ressources et ont probablement très faim.

9) Manger bio à Salvador c’est possible!

Salvador n’est pas une ville verte mais une tendance écolo apparaît!

Mais qu’en est-il des pratiques environnementales de la ville elle-même? Que pouvons-nous attendre d’une ville gérant déjà une crise sociale ? Eh bien, l’infrastructure ou plutôt le manque infrastructures et de services, rend les bonnes pratiques environnementales peu nombreuses voire inexistantes. Nous souhaitons que le Brésil se réveille et prenne enfin les bonnes mesures. En tout cas, en tant que touristes, nous avons essayé de ne pas contribuer à la pollution environnante.

Ce qui nous a prouvé que Salvador était sur la bonne voie concernant l’écologie et l’évolution des mentalités, fût la présence très importante de container de recyclage ainsi que la présence de plusieurs restaurants « bio » ou végétarien. Nous avons mangé dans l’un d’entre eux et avons trouvé la nourriture très goûteuse. Attention ceci-dit, de nombreux restaurant « naturels » ou « bio » ne le sont que de noms! Les brésiliens ont tendance à utiliser ce mon « organico » ou « natural » pour désigner des restaurants végétariens mais pas forcément bio!

En conclusion? ça vaut le coup de visiter Salvador!

Nous avons trouvé Salvador de Bahia charmante en raison de ses contrastes, bien que la misère des gens et de la détérioration des bâtiments de la ville rappellent la dure réalité. La sécurité n’est pas un problème tant que vous ne portez pas de bijoux, ou trop de cash visible ou de vêtements de marque, éviter de montrer vos biens et aller avec le courant.

Durée de séjour conseillée : 3 jours minimum

Découvrez nos 2 semaines de l’itinéraire pour le Brésil!