Le Lagon Bleu d'Islande, une des merveilles du Monde? Oui mais et les autres comme le Secret lagoon? Quelles différences alors?

Quand Denis m’a annoncé que nous allions en Islande, la première chose à laquelle j’ai pensé c’était au Lagon bleu. Je m’imaginais déjà barbotant dans cette eau bleue laiteuse au milieu d’un décor enneigé et montagneux. Ce que je ne savais pas, c’était que pour y aller, c’était une tout autre paire de manches. Tout d’abord, il faut réserver à l’avance et même sélectionner une heure de visite. Et oui, de plus en plus de touristes se rendent au Lagon bleu pour ses propriétés thermales et son originalité. De plus, le Lagon bleu se situe à environ 70km au Sud de Reykjavik donc il faut soit prévoir un tour avec une agence, soit avoir votre propre véhicule.

Vous trouverez en plus de l’article un infographique comparant les deux lagons disponible aussi en bas de page.

Le Lagon Bleu, une merveille très bien exploitée

Denis avait prévu que l’on y passe et que l’on s’offre une séance de massage à la boue pour fêter nos récentes fiançailles. Mais il voulait être sûr du jour et surtout de la météo donc il n’a pas réservé avant que l’on arrive en Islande. Et évidemment au moment de réserver, on s’est aperçu que le lagon était déjà plein et ce pendant les 5 jours de notre séjour. Nous n’avions qu’une option à 19h le lundi (la lagon ferme à 20h). Or ni Denis ni moi n’étions particulièrement ravis de payer 40 euros pour ne rester qu’une heure. Vous pouvez imaginer ma déception…. Pour moi, c’était un MUST absolu de faire le lagon bleu. J’ai même dit à Denis que c’était presque comme se rendre à Paris et ne pas voir la Tour Eiffel ! (bon j’exagère mais j’étais vraiment contrariée sur le coup).

Du coup, on a tenté le tout pour le tout et nous nous sommes rendus sur place, au Lagon bleu, pour essayer de passer sans réservation. C’était tout bonnement impossible. Vous ne pourrez pas tremper dans l’eau bleue sans réservation surtout en période d’affluence. J’étais tellement désespérée que j’ai même essayé de demander à entrer en achetant le « package » le plus cher à 195 euros incluant massage, boisson etc. Ça n’a pas marché. Le lagon était archiplein. Et on était Mardi, 29 Mars, pas forcément au pic de la saison.  Le pire dans tout ça c’est que la seule chose qui vous sépare de l’eau chaude et laiteuse est une vitre, vous pouvez littéralement regarder les gens profiter du lagon pendant que l’on vous dit que vous ne pourrez pas y aller… de quoi me rendre folle.

blue lagoon islande

Du coup, pour calmer ma grande frustration, Denis m’a proposé d’aller faire un autre lagon, moins connu mais plus pittoresque, le Secret Lagoon, situé vers Fudir (pouvant être inclus dans une visite du Cercle d’Or.)

Certes, au départ, nous y sommes allés un peu par dépit. Mais avec le recul, je ne regrette absolument pas, bien au contraire. Du coup on s’est dit « pourquoi pas faire une comparaison détaillée des plus et moins des deux endroits ? » car on trouve assez peu d’informations sur le Secret Lagoon de Fludir beaucoup moins touristique que le Lagon Bleu.

Le Secret Lagoon de Fludir est la plus ancienne piscine d’Islande

Pour commencer la comparaison il faut remonter dans le temps. Le Secret Lagoon est la plus ancienne “piscine” d’Islande. En 1891, utilisant la géothermie de la zone de Fludir, les Islandais ont construit une piscine, alimentée en continu par des courants d’eau chaudes et froides, créant ainsi un bain à environ 38-40°C. Température parfaite pour se détendre et ne pas avoir froid malgré les températures parfois glaciales du pays. Le plus dur ? Le moment entre la sortie du vestiaire et l’entrée dans l’eau délicieusement chaude.  Cette piscine a été longtemps plébiscitée par les Islandais, et c’était même devenu une tradition d’aller se baigner, apprendre à nager ou juste partager un moment entre amis au Secret Lagoon. Mais avec le temps le lagon fut délaissé jusqu’à tomber aux oubliettes. Récemment, son propriétaire a choisi de croire en ce lieu pittoresque et de construire de nouvelles infrastructures pour accueillir de nouveau les locaux et touristes. Cet endroit est un lieu authentique, traditionnel et reflétant la culture islandaise. Il y a une âme en cet endroit paisible et le propriétaire fait tout pour en conserver la magie.

secret lagoon islande

L’histoire du lagon bleu est très différente. Créé en 1976,  le lagon bleu est le résultat des opérations de géothermie de la centrale située à proximité. La centrale fore le sol à plus de 2000 mètres de profondeur et l’eau sous pression qui en ressort est une eau riche en silice, donnant une couleur laiteuse à l’eau et formant cette boue grisonnante qui tapisse le lac et qui l’imperméabilise. L’eau est salée mais un peu moins salée ceci dit que l’eau de mer. Contrairement au Secret Lagoon, le lagon bleu n’est pas le résultat d’une géothermie « naturelle » mais bien d’une opération humaine de forage. La couleur bleu -vert de l’eau vient d’une algue, la plus ancienne au monde, la cyanobactérie donnant à l’eau une grande partie de ses propriétés thérapeutiques.

Aujourd’hui le Lagon bleu est une machine à touristes, cher et industriel puisque le bassin s’agrandit encore pour accueillir encore plus de monde. Il y a aussi une boutique de souvenirs et de produits thérapeutiques dans le centre, tous chers mais pour la plupart efficaces.

secret lagoon iceland

Le Secret Lagoon coûte 2 fois moins cher que le Lagon Bleu

Pour tremper dans le lagon bleu, si vous réservez en ligne, vous en aurez pour 40 euros. Sur place, le tarif grimpe à 50 euros. Vous avez 4 packages différents, et ils sont bien détaillés sur le site, mais ajoutez toujours 10 euros si vous comptez acheter le billet sur place. Pour les réservations, et bien malheureusement il vous faudra une combinaison de chance et de planification. En saison haute, réservez au moins une semaine à l’avance pour bénéficier des meilleurs horaires.  Il y a aussi l’option d’y aller en tour organisé, à ce moment-là, l’agence s’occupera de vous acheter le billet et du transport. Le seul hic sera probablement que vous aurez seulement un temps restreint sur place. C’est une bonne option si vous ne louez pas de voiture.

Pour le Secret Lagoon, comptez environ 20 euros pour l’entrée et 3.5€ pour la location de serviettes ou maillot. L’infrastructure en place est neuve et propre, mais petite. Vous trouverez boissons et snacks, ainsi qu’un vestiaire et des douches et toilettes mais pas de massages ou de soins particuliers.  Vous y êtes avant tout pour le bain et les mini geysers l’entourant. Certaines agences proposent aussi des excursions au Secret Lagoon de Fludir mais souvent combinées à d’autres visites, comme le Cercle d’Or. Vous pouvez aussi y accéder facilement en voiture et il y a un parking à l’entrée. Attention, munissez-vous d’un GPS car l’entrée n’est pas très bien indiquée, on a failli ne pas la trouver !

Le Lagon Bleu a des propriétés thermales thérapeutiques mais pas en une unique visite

blue lagoon iceland Pour ceux qui ont déjà entendu parler du Lagon bleu, vous savez déjà que l’eau riche en silicates et algues permet de soulager de nombreux problèmes de peau et notamment a fait sa réputation pour son efficacité contre le psoriasis, ce champignon qui tâche la peau en créant des surfaces dépigmentées.  Mais bon du coup, d’après ce que j’ai lu, effectivement ça marche et le psoriasis ne résiste pas. De même, les algues présentes dans l’eau ont des propriétés incroyables sur la peau, permettant de lutter contre le vieillissement prématuré et certaines maladies de peau. MAIS, ce n’est pas un unique bain qui aura un quelconque effet sur le long terme. Les premiers résultats des actions antivieillissement de l’eau n’apparaissent par exemple qu’après 4 semaines de traitement en application continue, et ce d’après une étude publiée par le centre du Lagon Bleu lui-même ! Et il en va de même pour le traitement du psoriasis.

Donc si vous souhaitez vraiment profiter des vertus thérapeutiques de l’eau du Lagon bleu, autant en acheter les produits dérivés car vous rendre une unique fois sur place, n’aura peu ou pas d’effet sur votre peau !

En ce qui concerne le Secret Lagoon, tout comme le Lagon bleu, l’eau est à une température idéale, aux alentours de 40°C ce qui permet de détendre les muscles et les articulations et d’aider les personnes atteintes de rhumatisme.

Le Lagon bleu pas si « vert » que ça

Alors oui, l’eau du lagon bleu est thérapeutique de par les minéraux qui le composent et les algues mais au final, c’est une eau usée que rejette l’usine géothermique de Svartsengi. Cette eau vient des profondeurs de la croûte terrestre, dans une zone à très forte activité géothermique, et est utilisée par la centrale puis rejetée à l’extérieur. Le fait qu’il y ait d’énormes quantités de silice et autres minéraux dans l’eau, produit une boue qui imperméabilise le fond du lac, rendant avec le temps la filtration de l’eau impossible à travers le lac. La centrale se voit dans l’obligation de constamment étendre la surface du lac afin de permettre l’évacuation de ces eaux usées. Il faut savoir qu’une usine géothermique n’utilise au final que 13% de l’énergie produite par le pompage de ces eaux profondes et 87% est juste gaspillée, on se demande donc s’il n’y aurait pas un moyen de rendre plus efficace tout cela. Les médias islandais ont fait du Lagon Bleu une attraction touristique et ont trouvé le moyen judicieux de transformer des eaux usées en une « merveille du monde » comme cela est clamé sur leur site (citant National Geographic comme source).

Au final, les lagons de ce type pourraient devenir un problème en Islande car les eaux potables pourraient finir par être sérieusement menacées, non seulement par la contamination des eaux usées des centrales mais aussi par le pompage, une étude de Ómar Ragnarsson, un journaliste et environnementaliste islandais décrit bien le phénomène de l’énergie géothermique en Islande et son impact direct sur l’environnement. Ainsi il faut tout de même se rendre compte que malheureusement même l’énergie géothermique a un certain coût environnemental. Le Lagon Bleu n’a au final rien de naturel et n’est que le résultat d’une opération marketing très bien menée.

Conclusion

Avec le recul, je me dis que j’ai un peu exagéré en étant aussi déçue de ne pas aller au Lagon Bleu. Je l’ai vu, et honnêtement, si c’est pour être entassés dans un bassin, je suis contente de ne pas avoir dépensé ces 40 euros (enfin 80 à deux !). L’endroit est impressionnant et ce bleu vous donne envie d’y plonger (ce qui est étrange vu qu’on n’en voit ni le fond et que généralement des couleurs pareilles c’est suspect, quelle bizarrerie que le cerveau humain !). Le Lagon Bleu d’Islande est certes magnifique et unique avec une infrastructure récente et moderne qui donne un certain cachet à l’endroit. C’est propre, bien aménagé et … rempli de touristes. Le Secret Lagoon d’autre part est moins cher, reçoit significativement moins de touristes et est parfait pour profiter d’un vrai bain islandais tout en appréciant les qualités d’une eau thermale. Durant l’hiver, vous pouvez même profiter des aurores boréales depuis le lagon. Au final bien que nous ayons décidé d’aller au Secret Lagoon par dépit, aujourd’hui nous y retournerions volontiers pour profiter au calme de son environnement authentique et naturel.

lagon bleu vs secret lagoon infographique