Imaginez-vous en randonnée profitant des plus beaux paysages du Brésil et rencontrant des locaux en mules... Bienvenue à la Chapada Diamantina

Quand j’ai commencé à travailler sur le planning de notre séjour au Brésil, j’ai eu envie de pleurer de désespoir. Tant de choses à voir et nous n’avions que 2 semaines !!! Cela fut une torture pour nous de bien choisir les endroits que nous voulions voir en priorité. Il y a une chose qui était certaine, nous voulions voir des endroits d’exception, avoir le privilège de voir une nature vierge des hommes (ou du moins protégée) et nous avons fini par dresser une liste de 3 zones géographiques.

Cela incluait la Chapada Diamantina, le Pantanal et l’Amazonie.  Alors évidemment, il y a des tas d’autres endroits, mais nous avions choisi ces trois-là par rapport à la saison (Janvier), à la facilité d’accès et bien sûr aux recommandations lues sur plusieurs guides et sites internet. Le Pantanal est connu pour la diversité de sa faune et notamment ses jaguars, l’Amazonie, pour l’Amazonie et la Chapada Diamantina, pour ses paysages grandioses, dont les randonnées sont parmi les plus belles au monde.

Brésil pantanal chapada diamantina et amazonie

Pour finir, nous avons choisi la Chapada Diamantina, et sur 15 jours au Brésil, nous avons passé 5 jours à en visiter une partie, la plus connue et aussi probablement une des plus belles, la Vale Do Pati. Pourquoi la Chapada Diamantina? Car le Pantanal était plus difficile d’accès et la saison des pluies débutait déjà donc nous aurions eu plus de difficulté à voir les animaux. Et l’Amazonie, nous savions que notre court séjour serait principalement réduit à quelques balades dans la jungle et beaucoup de bateau. Et les prix étaient plus élevés par rapport au transport puisqu’il aurait fallu arriver à Manaus, prendre un bus puis un bateau… Somme toute la Chapada semblait être un excellent compromis. Attention, pas d’animaux sauvages ou très peu dans la Chapada Diamantina, donc si vous cherchez à observer la faune sauvage, choisissez le Pantanal !

Tout le monde nous recommandait de faire le trek ou randonnée dans la Vale Do Pati, une petite partie de la Chapada Diamantina, protégée, dans laquelle vivent environ 11 familles. Le seul moyen d’accéder à la ville depuis la Vale Do Pati est la mule ou la marche. Du coup environnement est réellement préservé et après 5 jours passés là-bas, c’était comme si le temps s’était arrêté. Pas d’internet, pas de réseau, rien d’autre que vous et la nature (et les quelques autres touristes que vous croiserez aux pousadas). Outre les paysages époustouflants, cette coupure de 4 jours fut extrêmement ressourçante et apaisante. Au début, j’étais désespérée… « Quoi comment pas de réseau ? comment ça vous n’avez pas internet ? Et je fais comment pour Périscope ?? AAAAHHH », cela a beaucoup fait rire Denis. Mais après ces 5 jours, j’ai eu du mal à me remettre au rythme de la vie active. Décrocher nos yeux des écrans pendant 5 jours fut probablement la partie la plus relaxante de nos vacances et ce malgré l’effort physique !

Saviez-vous ? (Cliquer ici)
…que la Chapada Diamantina tient son nom d’une part de la forme de ses montagnes (en forme de table, qui se dit chapada en portugais) et d’autre part de la très forte activité minière qu’il y a eu à une époque pour la recherche de diamants ? L’activité minière a très fortement abîmé et pollué la région. Or préserver la Chapada Diamantina est indispensable car elle fournit l’eau à Salvador et les autres villes de l’Etat de Bahia. Les activités minières, nécessitant beaucoup d’eau ont presque desséchés la Chapada Diamantina ce qui explique qu’aujourd’hui cette région soit protégée ! La géologie de la Chapada est unique et elle permet à l’eau de ruisseler et de ne pas être complètement absorbée par les sols.

Bref pour revenir sur le trek en lui-même. Plusieurs choses sont à savoir avant même de vous rendre dans l’Etat de Bahia (où se situe la Chapada Diamantina).

  • Vous aurez besoin d’un guide que vous pourrez trouver via une agence (nous en avons eu un anglophone car je n’ai pas réussi à en trouver un francophone). Ne tentez pas l’aventure seul(s), vous pouvez vous perdre car il n’y a pas d’indications de chemins dans la Vale Do Pati.
  • Vous devrez choisir la durée de votre randonnée ou trek sachant que vous aurez besoin d’environ un jour de transfert depuis Rio par exemple et au retour comptez la même chose. Donc en gros si vous arrivez à Rio, comptez 7 jours pour un trek de 5 jours
  • Négociez !!! Les prix sont plus ou moins fixés par les agences mais négocier car la plupart du temps le guide est payé par l’agence qui garde une commission. Il vaut évidemment mieux trouver votre propre guide sans passer par une agence, cela coûtera légèrement moins cher, mais nous avions choisi le confort car l’agence s’occupait de tout d’A à Z, depuis notre arrivée à Lençois (point de rencontre et seule réelle ville dans la Chapada) jusqu’à notre retour. Pour 5 jours, nous avons payé 1750R$ par personne, ce qui comprend le guide, la nourriture (tous les repas), le logement et le transport. Notre agence était EcoExtreme Adventures et nous les avons choisi par rapport à leur tarifs compétitifs et car Julia et Pablo, les gérants, sont tous les deux biologistes passionnés de nature. Nous voulions trouver une agence responsable qui agit pour protéger l’environnement.
  • La Vale Do Pati est un environnement protégé et il n’y a pas de services de camions poubelles. Tous les déchets sont transportés à dos de mules depuis les maisons des Prévoyez un sac poubelle avec vous car vous devrez transporter vos déchets une fois que vous entrez dans la Vale Do Pati. Si vous consommez des produits achetés aux pousadas, pas de problème pour les jeter la bas. Mais vos déchets vous devrez vous les transporter jusqu’à la fin. Donc pensez-y !
  • Vous n’aurez pas à camper. Les 11 familles vivant dans la Vale Do Pati aimaient tellement leur terre, qu’elles ont converti leur activité minière en une activité touristique et peuvent accueillir des touristes chez elles pour la nuit. Si vous voulez camper bien sûr c’est possible, mais pas nécessaire.
  • Prévoyez lunettes de soleil, crème solaire biodégradable et casquette ou chapeau!!! Nous avons eu la chance d’avoir un temps couvert, mais en plein soleil, peu d’arbres donc randonnée difficile!

Avant de partir pour le Brésil, nous avions donc déjà notre agence à qui nous avions dû faire un pré-paiement de 25% du montant, nous ne connaissions pas encore notre guide mais nous avions le programme de notre trek.

Comment se rendre dans la Chapada Diamantina? 

Pour vous rendre dans la Chapada Diamantina, vous devrez vous arrêter à Salvador de Bahia d’où vous prendrez un bus de la compagnie Rapido Fédéral qui vous conduira après 6 longues heures de trajet à Lençois. Nous avions choisi de passer une nuit à Salvador avant de repartir le lendemain matin très tôt pour Lençois. Mais il est possible d’économiser une nuit et de faire le trajet depuis Salvador la nuit même. Attention cependant car les bus de nuits sont aussi longs (6h) mais ne sont pas des bus couchettes. Donc vous ne dormirez que très peu ou mal.

bus rapido federal lencois salvador

Du coup après une nuit à Salvador dans les alentours de la gare routière (rodaviara), réveil matinal pour aller à la station de bus et aucun autre moyen d’y aller qu’en taxi. En effet, Salvador n’est pas une ville très sûre et à 5h du matin, pas d’autres moyens que de se rendre à la gare en taxi (les taxis sont relativement peu chers et depuis notre hôtel c’était une course de 10 minutes)

Nous avions acheté les tickets sur Busbud.com, la veille du départ (pas le temps de les acheter à la gare routière). Ce site est très pratique car vous pouvez payer par carte de crédit et sans numéro CPF (sorte de code de sécurité sociale, nécessaire au Brésil dans la plupart de réservations en ligne) et car le site est multilingue. Ils vous envoient des bons d’échange pour des billets de bus à la gare. Il n’y a qu’une seule compagnie qui va à la Chapada Diamantina (Lençois) et donc un seul type de bus: Rapido fédéral. Siège plus ou moins confortable, climatisé, pas de TV ou de musique dans le bus.

Vous devez arriver au moins 30 minutes avant le départ pour échanger le billet (ou l’acheter si vous n’avez pas). Il faut aller au 1er étage de la gare et chercher le bureau Rapido fédéral. La personne va échanger vos coupons que Busbud vous aura envoyé pour des billets et indiquer la plate-forme de départ. Ensuite, vous devez chercher la bonne plate-forme. Normalement c’est relativement bien indiqué et notre bus pour Lençois part en général de la plateforme 6. Nous avions choisi le bus partant à 7h du matin pour arriver à 13h05 mais vous en avez environ 4 par jour. Le premier part à 7h et le dernier à 23h.

Une fois sur le quai, il faudra montrer au chauffeur votre pièce d’identité et votre billet. Le trajet dure environ 6 heures avec 2 ou 3 arrêts en fonction de l’humeur du conducteur. Il s’arrête également pour le déjeuner ce qui permet de se dégourdir les jambes. Curieusement, il y avait des poubelles de tri sélectif un peu partout, même dans les villages un peu plus excentrés.

bus rapido federal lencois salvador bresil

Arrivée à Lençois et visite des alentours

Arrivés à Lençois, avec environ 1h de retard (ce qui est correct pour les Brésiliens), nous avons rencontré Julia, notre contact de Extreme Eco Adventures. Elle nous a conduits au B&B Pouso Da Trilha avec son 4 × 4 (pas vraiment écologique). La pousada (équivalent de B & B au Brésil) était très agréable et confortable.

Le trek commençait le lendemain mais vu que nous avions quelques heures pour visiter Lençois et alentours, nous avions demandé à Julia de nous faire un tour d’une demi-journée. Nous avions payé 100R$ (environ 20€) par personne. La promenade dans les environs de Lençois, les quelques chutes d’eau, les piscines naturelles à parfaite température pour les baignades et les points de vue magnifiques nous ont réjouis !

lencois chapada diamantina bresil

Saviez vous que ...? (cliquer ici)
…que l’’eau de la Chapada Diamantina possède des propriétés uniques qui lui confère cette couleur de coca-cola? Ces eaux rougeâtres sont comme «un thé naturel géant, » compare le biologiste Roy Funch, un contributeur majeur à la création du Parc National de la Chapada Diamantina. Cette couleur est dérivée de matière organique en décomposition. Le sol de la Chapada Diamantina est rocheux et la matière organique qui s’y dépose est emportée par l’eau passant par là, prenant la couleur cuivrée résultant des tanins et des acides humiques présents. Une eau 100% potable et propre.

Si vous cherchez un endroit où dîner, typique ou local, vous aurez un peu de mal à le trouver à Lençois. C’est une ville assez touristique. Nous avons mangé à Absolutu mais rien d’exceptionnel.

lencois by night brazil bahia salvador

Après le dîner, nous avons marché dans les petites rues de Lençois, en toute sécurité la nuit étant très animée pendant la haute saison.  Il y avait une panne majeure d’électricité  dans certaines ruelles du coup nous étions complètement dans le noir… quand je repose à ce pauvre barmaid qui nous a servi une capirinha faite dans le noir… ah elle était bonne, tellement que ça nous a mis au lit J Je suppose que ces coupures arrivent assez souvent parce que beaucoup de restaurants et de bars ont allumés des générateurs de secours et des bougies. Malgré le manque de lumière, la ville était toujours bondée ce qui était très sympa.

ATTENTION!

  • Soyez conscient qu’il y a une seule banque et qui en plus ne vous permet de retirer que 500R $ par jour par carte ! Vous pouvez cependant payer par carte dans la plupart des restaurants et des boutiques
  • Aucun restaurant végétarien mais toujours une option pour commander plat végétarien
  • Plusieurs magasins dans la ville ; même avec du matériel de randonnée, mais très cher
  • Le mieux est de rester près de la place principale, c’est là où ça se passe le soir.
  • Si vous allez en bus à Lençois, ne prenez pas les sièges sous l’air conditionné (rangées au milieu) ni les sièges à l’arrière (toilettes). Les meilleurs spots sont à l’avant et à l’arrière au milieu

fleur chapada diamantina bresil

Jour 1 : De Pai Inacio à Guiné, peu de marche, un peu de voiture dans la Chapada Diamantina

Le trek de 5 jours inclue une journée pour d’abord visiter des points d’intérêt aux alentours avant de commencer le « vrai » trek à Vale Do Pati. Cette première journée n’est pas trop fatigante, il y a pas mal de voiture aussi pour se rendre sur les points de visite. Comptez-en tout peut être 2/3h de marche maximum et 2/3h de voiture.

Sur les points d’intérêt que nous avons visité dans la Vale Do Pati dans la Chapada Diamantina :

  • Les grottes (Fumaça et Pratinha) étaient vraiment impressionnantes, une par ses couleurs et l’autre par sa hauteur !
  • La vue de la montagne Pai Inacio était incroyable. Ci-dessous vous pouvez voir par vous-même. Toutes les zones sont assez propres et vous verrez des panneaux indiquant que ce sont des zones protégées relativement souvent. Pablo en bon guide a ramassé les déchets qu’on a croisé sur notre route.
  • La piscine naturelle Poço Do Diabo fut un stop fantastique pour se rafraîchir dans une superbe piscine naturelle à la coeuleur du coca cola !
Saviez - vous que ...
…que le principal souci environnemental dans la région est la pollution de l’eau? Les touristes nagent dans ces piscines naturelles et des rivières avec des tonnes de crème solaire et des produits chimiques sur leurs peaux qui endommagent grandement la flore et faune. Donc pensez-y ! Pas de crème solaire non bio quand vous vous baignez dans la Chapada Diamantina !

 

chapada diamantina trek randonnée bahia bresil

Nous avons déjeuné avec notre guide dans un restaurant à côté de la grotte Fumaça (le repas été inclus) et à la fin de l’après-midi il nous a conduits à Guiné, notre point de départ pour le trek dans la Vale Do Pati.

La Pousada de Beco Do Guiné était très bien et nous la recommandons vivement. Le repas était absolument délicieux et la propriétaire de la maison parlait parfaitement l’anglais et le français, elle a apparemment étudié à Paris avant de revenir au Brésil s’installer avec son mari dans ce petit village de Guiné !

beco do guine pousada

Elle nous a dit que les légumes venaient du marché à proximité. Le repas était délicieux, complet et local.

Jour 2 : Vale Do Pati : vraie entrée en  matière avec environ 26km de marche

Nous sommes partis le vers 9h pour 4 jours de trekking. Le trek n’est pas très intense, il est accessible aux randonneurs intermédiaires. Cependant la première montée depuis le point de départ à Guiné est assez raide, mais courte (environ 30 minutes). Par la suite, beaucoup de plat et de la descente pour aller au cœur de la Vale Do Pati.

L’agence ne nous a pas accompagné mais nous a laissé avec un autre guide appelé Pedro. Son anglais était très bon, mais lui-même n’était pas très bavard. Enfin du coup ça laisse le temps de profiter des paysages J

Après 2 heures de marche, nous avons fait une pause déjeuner, le repas ayant été préparé par la pousada Beco Do Guiné au préalable. Frugal mais très bon. Nous avons poursuivi notre route vers la Cachoeirao, la cascade la plus haute de Vale Do Pati et la seconde plus haute du Brésil après la Cachoeira de Fumaça. Très impressionnante ! Nous pouvions nous baigner dans une piscine naturelle à proximité… Qu’est ce que c’était bon après ces longues heures de marche !

chapada diamantina trek bresil randonnee vale do pati

Après la visite et la pause, nous sommes repartis cette fois ci vers la première pousada. Quel bonheur ce lit après une longue journée de marche !

Le logement dans les pousadas qui donne accès à un minimum de confort, des lits, des douches à l’eau froide uniquement et des toilettes. Très agréable après une journée de marche.

casa raquel vale do pati chapada diamantina Brésil

Saviez vous que... ? (cliquer ici)
… L’eau sortant de nos douches et des toilettes depuis les Pousadas de la Vale Do Pati est rejetée dans les rivières ou dans le sol. Privilégiez donc les produits biodégradables et ne jetez pas votre papier dans les toilettes !

 

Jour 2 : Les choses sérieuses : 10 km seulement mais 2h de montée raide

Départ 9h le lendemain pour aller au sommet de la montagne ‘’Château’’ (Morro do Castello). La montée nous a pris environ 1h30/2h et la descente à peu près 1h/1h30. La montée est dure, mais allez-y à votre rythme et faites des pauses, après tout vous n’êtes pas là pour remporter une compétition ! J’étais rouge et transpirante à la fin de cette montée mais quelle joie d’arriver au sommet ! Et quelle vue !

chapada diamantina quote brazil

Ensuite, nous sommes retournés à la pousada pour déjeuner avec Pedro qui nous a préparé un déjeuner très basique (constitué de pain et de tomates), et avons continué notre voyage vers la prochaine pousada, appelé Prefeitura. Il faut environ 2 heures pour l’atteindre et la promenade était assez agréable, dans la forêt de la Chapada Diamantina, avec quelques petites montées et descentes. La pousada de la Prefeitura, est superbe, une vue directe sur la montagne « Château » et des hamacs. L’endroit est aussi moins fréquenté que la pousada précédente. La plupart des touristes ne font que 2 jours de trek dans la Vale Do Pati donc ne pousse pas jusqu’à la Prefeitura comme on l’appelle. Nous avons bien dormi, et Denis a squatté le hamac toute la soirée, il avait un peu mal au genou de la descente du matin.

prefeitura chapada diamantina brazil bahia

Jour 3 : Du calme et du repos, seulement 10km de plat.

Nous nous sommes surtout reposé à la pousada. Le plan aurait été de nous amené voir une pe tite cascade non loin mais Denis s’étant blessé au genou, c’était tout bonnement impossible de marcher trop longtemps. Nous sommes restées dans la maison, en profitant de la vue imprenable sur la montagne et la belle rivière d’à côté. Denis, accroché à son hamac, se reposait et moi j’ai fait une petite balade aux alentours, me baignant dans la rivière et profitant du calme pour lire.

jour 3 chapada diamantina trek randonnée vale do pati

Nous sommes partis ensuite vers 14h pour marcher pendant 2h environ, avant d’arriver à notre prochaine, et la dernière pousada : la Casa da Joia. Cette pousada est la moins visitée par les touristes et la plus petite aussi, très typique, un confort de base, mais une si belle famille et ambiance. La nourriture était excellente et surtout cultivée aux alentours, à l’exception du riz et des haricots.

casa da joia bresil chapada diamantina vale do pati

Jour 4 : un nouveau défi : 25 km en 4h30 incluant une montée d’une dizaine de kilomètres

Comme Denis ne pouvait plus marcher à cause de son problème genou, et parce le dernier jour était également le plus difficile physiquement, une montée raide d’environ 1h30 puis une descente de 3 heures.  Nous avons décidé de demander à la famille de la pousada d’utiliser l’une de leurs mules pour transporter Denis jusqu’au village. La randonnée était beaucoup trop dure pour la faire à pied avec une blessure au genou.

Le Saviez-vous ? (Cliquer ici)
Dans la Chapada Diamantina les mules ne sont pas uniquement des animaux de travail, elles sont aussi l’unique moyen de transporter les blessés vers le lieu de soin le plus proche. L’autre moyen étant l’hélicoptère mais pour cela faut-il encore avoir une excellente assurance et surtout du réseau mobile ! Les mules sont relativement bien traitées mais travaille dur, tous comme les hommes, portant de très lourdes charges à travers des chemin escarpés et glissants. Mais vu que cela prend un certain temps de les former à ce travail de porteuses, les familles essaient de les ménager. Ménage ta monture dit-on.

chapada diamantina vale do pati trek brazil

Nous avons payé un supplément de 150R$ / 35 EUR (ce qui est assez peu quand on sait que pour les personnes du village accompagnant, c’est un trajet de 8 heures aller/ retour, y compris le fait qu’ils vous accompagnent et qu’ils ont besoin de prendre 2 autres mules pour transporter vos bagages aussi. Mais on n’avait pas plus d’argent sur nous, donc ils nous ont aidé pour ce prix, ce qui était très gentil de leur part car cela normalement coûte 250 R$). Ce fut une expérience à haute sensation d’après ce que Denis m’a dit. Il faut dire que les routes sont très escarpées et glissante et c’est incroyable que des mules puissent y passer ! Donc âmes sensibles s’abstenir, j’étais moi-même morte de peur pour Denis !

Parce que moi je n’ai pas pris de mule, mes deux jambes fonctionnant bien, je marchais avec le guide (qui a dit que les femmes étaient le sexe faible hein 😉 ?). Je suis partie avec notre guide 1h plus tôt (le mulet était plus rapide que nous) vers 7h20 pour arriver à 11h20. Nous avons marché pendant 4 heures non-stop. Cette marche était merveilleuse mais longue ! Je me qualifie comme une randonneuse débutante-intermédiaire et cette promenade était pour moi un défi mais surmontable.

Une fois arrivés dans le village, après une pause bien méritée et le temps de nous remettre de nos émotions, nous avons pris la voiture pour visiter Poço Azul (le trou bleu littéralement).

poço azul bresil chapada diamantina

J’avais demandé spécifiquement à l’agence de nous y amener car je voulais voir cette belle grotte aux couleurs incroyables. Nous y avons plongé avec masque et tuba (vous ne devez pas porter de produits chimiques sur votre peau car cela peut endommager les écosystèmes de la grotte, dans tous les cas, la douche est obligatoire). Poço Azul est magnifique, mais fragile. L’eau est très transparente et si vous n’avez jamais vu une cenote (Mexique), vous serez surpris par les lumières et la visibilité dans l’eau. Nous n’avons pas de photos car plus de batterie dans aucun de nos appareils!!

Nous avons décidé de revenir en bus à Salvador, le soir même de la dernière journée pour ne pas perdre une nuit à Lençois. Après une douche à la pousada da trilha (20R $ pour une douche si vous n’êtes pas un client), nous sommes allés manger avant de prendre le bus de 6 heures pour Salvador. Nous avions acheté nos billets à l’avance donc nous n’avions plus qu’à les donner au chauffeur. Nous sommes partis à 23h50 de Lençois et sommes arrivés à 6h du matin à Salvador. Evidemment on a très mal dormi et on a eu froid (la clim était  fond).  Nous voulions gagner une journée de voyage, ce qui était pratique mais au prix de notre sommeil. J’étais vraiment heureuse d’avoir pensé aux boules quiès et au bandeau pour les yeux ceci-dit et mon coussin de voyage s’est avéré incroyablement utile !

Notre seul regret fut le manque de temps pour visiter les autres endroit de la Chapada Diamantina tels que la Cachoaira Do Fumaça (la plus haute cascade du Brésil avec 300m de hauteur). Le trek qui s’y rend dure environ 2 jours apparemment et est assez physique mais moins varié que le trek de la Vale Do Pati. La prochaine fois, nous ferons cette randonnée là.

randonnee chapada diamantina bresil